Tribute 2 Hip-Hop

De Jennifer Lopes à J Lo, du 7ème art aux disques d’or…

Posted on: 25 septembre 2010

De Jennifer Lopes à J Lo, du 7ème art aux disques d’or…

Jennifer Lopes (ou Lopez), ou encore J.Lo… ces noms n’échappent à plus personne!

Outre sa plastique parfaite et son phyisque de bimbo, elle est surtout connue pour avoir vendu 55 millions disques. Veritable femmes d’affaires, elle est à la tete d’une fortune qui avait estimé à 110 millions de $ en 2009 (plutot honnete, non?).
En revanche, ce que les gens savent moins c’est que Jennifer Lopez, avant d’être une pop-star, a commencé par le cinéma (et non l’inverse). Elle commence en effet sa carrière à l’age de 16 ans: une carrière en temps qu’actrice, bien loin des studios d’enregistrement de Sony Music, qui lui apporteront à la fin des années 1990 tant de popularité.

A l’époque danseuse pour des spectacles musicaux, elle est remarquée par des producteurs lors d’une audition. C’est ainsi qu’elle tourne son premier film en 1986: My Little Girl. Après avoir tenu un rôle récurent pendant plusieurs saisons dans la série américaine Livin’Color, elle partage l’affiche de Money Train avec Wesley Snipes en 1995. C’est ce film qui projeta J Lo sur le devant de la scène. Jennifer Lopes enchaina alors les rôles et devint rapidement une des artistes les plus prisées d’Hollywood. La meme année, Gregogy Nava la met à l’affiche notamment de My Family, sorti en 1995, rôle grace auquel elle se voit citée à l’Independant Spirit Award. Suivra une nomination Golden Globe Awards pour son premier role dans le film Selena, puis des apparitions dans de nombreux films: U Turn, Anaconda, et Blood and Wire.

Alors que Jennifer Lopez réussit a percer dans le 7ème art, elle a toujours rêver de chanter. Surfant sur la vague de sa popularité, elle signe chez Epic Records (label de Sony Music), et sort son premier album en 1999: On The Six, d’où sont extraits Waiting For Tonigth, If You Had My Love et Let’s Get Loud. Deux ans plus tard, J Lo récidive en sortant son deuxième opus éponyme. Cet album obtient un réel succès grâce aux singles Love Don’t Cost a Thing et I’m Real, en duo avec Ja Rule.

A cette époque, Jennifer Lopes fait également la une de l’actualité people pour son idylle avec le Puff Daddy, lui aussi au premier plan médiatique. Ils vont formé jusqu’en 2002, l’un des couples les plus glamours de la vie New-Yorkaise.

Déjà au sommet de son art, et reconnue comme une véritable « sex-symbol », Jennifer Lopez devient aussi l’actrice latine la mieux payée d’Hollywood (15 millions de $ par film).

J Lo va ensuite enchainé les histoires d’amours médiatiques (l’acteur Ben Alfeck, le chanteur Marc Anthony, …), les retours dans les backs (sorties de This is Me Then en 2003, Rebirth en 2005) et les box-offices (apparitions dans les films Sa mère Ou Moi! et Une Vie Inachevée en 2005).

Mais Jennifer Lopes n’est pas le genre de personnes à se reposer sur ses acquis. Elle a besoin de créer, de tenter de nouvelles choses. En 2007, elle sort un album entièrement en espagnol, sa langue maternelle (elle est d’origine porto-ricaine) et tourne dans deux films indépendants (El Cantante et Bordertown), choses qu’elle n’avait jamais osée faire auparavant.

Après avoir essuyée le premier échec musical de sa carrière avec l’album Brave, elle marque une pause en 2008 pour, à l’age de 38 ans, mettre au monde des jumeaux (dont l’heureux papa est Marc Anthony, qu’elle a épousé quelques années plus tôt, et avec qui elle vit toujours!).

Revenue en 2010 sur le devant de la scène avec sa signature avec Island Def Jam, le label de LA Reid, avec lequel elle sortira son 7ème album (prévu prochainement, dont le titre pourrait être Love). Cette année, elle a également fait quelques apparitions dans la série How I met Your Mother et a fait un retour très attendu sur grand écran avec le film Le Plan B.

Filmographie:

  • 1986: My Little Girl
  • 1995: My Family
  • 1995: Money Train,
  • 1996: Jack
  • 1996: Blood and Wire,
  • 1997: Anaconda,
  • 1997: U Turn,
  • 1998 : Hors d’atteinte (Out of Sight),
  • 2000 : The Cell
  • 2001 : Un Mariage Trop Parfait
  • 2001 : Angel Eyes
  • 2002 : Plus jamais (Enough)
  • 2002 : Coup de foudre à Manhattan (Maid in Manhattan)
  • 2003 : Amours troubles (Gigli),
  • 2004 : Père et fille (Jersey Girl),
  • 2004 : Shall We Dance ?,
  • 2005 : Sa mère ou moi ! (Monster-in-Law)
  • 2005 : Une vie inachevée (An Unfinished Life)
  • 2007 : Les oubliées de Juarez (Bordertown)
  • 2007 : El Cantante
  • 2010 : Le Plan B (The Back-Up Plan)
  • 2010 : The Governess

Discographie

  • 1999 : On The 6
  • 2001 : J. Lo
  • 2002 : J To Tha L-O! The Remixes
  • 2002 : This Is Me… Then
  • 2003 : The Reel Me (CD de remixes + DVD)
  • 2005 : Rebirth
  • 2007 : Como Ama Una Mujer
  • 2007 : Brave
  • 2011 : Love?

Jennifer Lopes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Page Facebook de Tribute 2 Hip-Hop

Les rubriques de Tribute2hiphop

%d blogueurs aiment cette page :