Tribute 2 Hip-Hop

Posts Tagged ‘kurtis blow

Hier soir, le magazine « Welcome to the 80s » sur Arte faisait la part belle au hip-hop.

L’occasion de redécouvrir des artistes de cette époque que l’on avait quelque peu oubliés tels que Afrika Bambaataa,  ou Kurtis Blow.

Ce reportage nous rappelle également que l’apparition d’un titre hip-hop au hit-parade américain date de 1979: il s’agissait du titre « Rapper’s Delight » de Sugarhill Gang.


Et oui, le hip-hop a déjà plus de 30 ans !

Kurtis Blow fut le premier rappeur a signer avec une major, et donc à être sous les feux des projecteurs.

Cela se passe à la fin des années 1970. Alors qu’il faisait partie du groupe The Force, Robert Ford, un journaliste, publie des articles le concernant dans Billboard Magazine. Ce qui va susciter la curiosité des plus grands producteurs et conduit la major Mercury à le faire signer. Il sort son 1er album en 1980.

Né à Harlem (New-York) sous le nom de Kurtis Carter, il commence à se produire en public en 1976 comme danseur. Puis, rapidement, il devient MC en prenant le pseudo Kurtis Blow. Rapidement, il se présente comme « le rappeur numéro 1 du Queens ».

En 1980, il joue avec Bob Marley au Madison Square devant 20 000 personnes. Il sort ensuite un album par an, mais son plus grand succès restera incontestablement The Breaks (présent sur son premier album).

Toujours en activité, Blow a mis récemment l’accent la spiritualité et la religion. Il est désormais une des figures du rap chrétien comme l’atteste l’opus « Kurtis Blow Presents: Hip Hop Ministère (2007, EMI Evangile) ».


Les rubriques de Tribute2hiphop

%d blogueurs aiment cette page :